L’Age du Bronze en Chine

by kbarulich

Image

 

L’introduction

L’Age du Bronze en Chine a apporté beaucoup de nouvelles avancées dans l’art, le gouvernement, et la technologie. Pendant la période néolithique, directement avant l’Age du Bronze, les gens ont chassé et cueilli pour la nourriture et ils ont fait des outils et des armes de la pierre. L’Age du Bronze a commencé avec la première dynastie chinoise, le Shang. A cette période-là, les personnes ont appris  à cultiver et à produire la nourriture. Un système de classe sociale s’est développé et les personnes se sont sédentarisées. Les vaisselles étaient la forme dominante de l’art du bronze. Elles conjuguent une utilisation pratique au quotidien et un décoration  esthétique. La Chine est une des seules cultures qui a utilisée premièrement le bronze pour les vaisselles rituelles, et pas uniquement pour des outils et des armes. Il y avait des autres formes d’art qui étaient présents pendant l’Age du Bronze comme le jade et la soie, sans oublier l’art de l’écriture, mais les vaisselles en bronze détenaient une grande valeur culturelle qui vient du début de l’histoire de la Chine. C’est la raison pour analyser cette forme dominante d’art à l’Age du Bronze. Dans une premier temps, les fonctions et techniques, dans un second temps, l’iconographie et dans un troisième temps en mesure l’évolution pendant l’Age du Bronze.

Première Partie : Les Fonctions et Techniques

Les bronzes ont étés fait avec une métallurgie avancée pour ce temps, qui était une technique importante dans le monde et qui donne le nom a cet ère. Cette maitrise de la production et cette possession des bronzes a contribué beaucoup à la société en classe sociale : suivi ce spécialement entre les nobles et les paysans. Dans une certaine mesure,  le bronze est lié au pouvoir et à la stabilité d’une dynastie. La fabrication du bronze connaît plusieurs étapes et variations pour des types différents. Pour créer les bronzes, on utilise un alliage de cuivre et d’étain à des niveaux différents. On créé une fonte dans un moule réfractaire en argile. On utilise le modele céramique de la néolithique pour créer le moule. Après, on enleve le modele et met du bronze fondu dans la moule pour faire la vaisselle en bronze. (Ellisseeff)

Il y abeaucoup de types différents de vases en bronzes : les vases à cuire les aliments, les récipients de présentation, les vases pour conserver, chauffer ou servir les boissons alcoolisées, et les vases pour recueillir, présenter ou servir l’eau.  Les vaisselles en bronzes sont aussi utilisées dans les rituelles sacrificielles et funéraires. La grande variété des vaisselles correspond à la diversité des mets et des vins : chaque vaisselle est réservée à une fonction unique. Les archéologues ont trouvé la plupart des vaisselles dans les tombes funéraires. Donc, ces vases ont des fonctions pratiques et hautement en symboliques spirituelles. La vie après la mort était très importante pour le chinois de l’Age du Bronze. Les vaisselles montrent la richesse et la majesté qu’il faut conserver après la mort et qui transmettent aux ascendants. (Kontler)

Deuxième Parte : L’Iconographie

Les motifs sur les vaisselles montrent l’importance de rituel chinois. Des motifs géométriques sont représentés sur les vaisselles : il y a des formes géométriques pures et les représentations avec l’aide de formes.  Il y a un motif de carre spiralé qui s’appelle « leiwen ». Dans les dynasties Shang et Zhou, les artistes ont mis les formes des animaux sur les vaisselles. Il y a des éléphants, béliers, oiseaux et masques des animaux qui s’appellent « taotie ». Les lignes des animaux sont souvent mélangées dans les hybrides.  Le motif le plus populaire était le motif du dragon. (Kontler)

Le taotie est emblématique de la vaisselle rituelle en bonze. Il s’agit de deux ronds à la saillie qui marquent les yeux. Le visage se construit autour des yeux ; des pattes, griffes, cornes, et le reste du dragon sont aux cotes gauche et droit des yeux. En général, le taotie est composée de deux parties, une partie est un animal monopode en profil et l’autre partie est un animal en face. Les deux parties ensembles fassent l’animal en face. Le motif de la taotie vient du jade néolithique. La combinaison des animaux réels et imaginaires est intéressante et unique de la culture chinoise. (Kontler)

Troisième Partie : L’Evolution Pendant l’Age du Bronze

Pendant les deux dynasties de l’Age du Bronze, le Shang et le Zhou, il y a beaucoup de change du fonction et de l’iconographie des vaisselles en bronze. Les pièces deviennent plus en plus spécialisées pour les cérémonies. Pour le décor, le période Shang est caractérisée par les formes symétriques, la frontalité, et l’ornement incisé. Le décor plus fréquent da la période Shang est le masque animal. Pendant la période Zhou, le décor devient plus abstrait. Des paternes basées sur les formes serpentines et les décors seulement géométriques se développent et commencent de couvrir la surface entière des vaisselles. Les anses deviennent plus sculpturales, mettant des formes réalistes des animaux. (Columbia)

Le vin est très important pendant la dynastie de Shang, jouant un grand rôle dans les rituelles. Critique par le Zhou pour le boire excessive, le Zhou utilisent moins les vaisselles pour les vins. (Columbia)

Pendant le période Zhou, les vaisselles rituelles deviennent plus importantes pour exprimer le prestige personnel, plus que pour les cérémonies religieuses de la période Shang. Ce change est représenté par l’inscriptions sur les vaisselles qui apparent au fin de la période Shang. Ces inscriptions marquent le propriétaire de la vaisselle ou l’ancêtre, de qui la vaisselle est pour. Les inscriptions aussi deviennent plus et plus longues et détaillés. Les vaisselles sont plus pour les vivants et pas pour les morts: elles sont des symboles de statut et pouvoir. (Columbia)

Conclusion

Les vaisselles de l’Age du Bronze ont des fonctions, iconographies, et évolutions très intéressants et uniques. La technique de la fabrication des vaisselles est complique et ils ont des fonctions pratiques et esthétiques, le plus souvent pour les rituelles. L’iconographie des bronzes changent pendant la période et les décors sont liées à la culture. Apres l’Age du Bronze, l’Age du Fer commence en Chine, avec des nouvelles fonctions et associations.

Bibliographie

1. Kontler, Christine. Arts et Sagesses de la Chine. Zodiaque, 23-29. Print.

2. Elisseeff, Danielle. Histoire de l’Art de la Chine des Song (960) a la fin de l’Empire (1912). Paris: Reunion des musees nationaux et lEcole de Louvre, 2010. Print.

3. Department of Asian Art. “Shang and Zhou Dynasties: The Bronze Age of China”. In Heilbrunn Timeline of Art History. New York: The Metropolitan Museum of Art, 2000–. http://www.metmuseum.org/toah/hd/shzh/hd_shzh.htm.

4. “The Great Bronze Age of China: An Exhibition from the People’s Republic of China at The Metropolitan Museum of Art, New York.” Asia for Educators. Columbia University, 2009. Web. 21 Apr 2011. <http://afe.easia.columbia.edu/special/china_4000bce_bronze.htm&gt;.

5. “Part Two: Bronze Age of China.” Teaching: The Golden Age of Chinese Archaeology. The National Gallery of Art, 2011. Web. 21 Apr 2011. <http://www.nga.gov/education/chinatp_pt2.shtm&gt;.

Advertisements